Yuki no Eien: L’Éternité de la Neige Étincelante ch. I: La fille étrange

Afin de célébrer le solstice d’hiver et la fin de session pour plusieurs d’entre vous étudiants, je vous offre un univers fortement inspiré des animes japonais, de MLP et d’Equestria Girls avec un personnage dont le nom veut littéralement « neige » en japonais ainsi que l’animateur derrière des oeuvres telles que Luna’s Determination, Minty Root, mais en écolière. Amusez-vous en lisant ceci.

Histoire: Yuki no Eien: L’Éternité de la Neige Étincelante
Chapitre: Chapitre I: La fille étrange
Auteur: Juju
Originalement publiée le 22 mars 2017 sur MLPFictions
Catégories: Anthro, Humain, Univers alternatif, Slice of Life, Comédie, Romance
Synopsis: Ils disent que l’amour est éternel, quoi qu’il arrive. Vous vous apprêtez à lire l’histoire de comment les filles licornes Yuki Kagayaki et Minty Root se sont rencontrées pour la première fois à l’école de magie. Et oui, il va y avoir de la sauce…

Avertissement: Les personnages ont tous 18 ans et consentants dans cette histoire. Juste pour vous dire.

* * *

C’était une belle journée ensoleillée d’avril. Premier jour d’école pour plusieurs étudiants au Cégep[1] de Canterlot, y compris pour Yuki, une fille aux cheveux mauves un peu trop enthousiaste, mais aussi un tantinet nerveuse. Le cégep est une chose complètement différente de l’école secondaire[2], elle ne veut donc pas être en retard sans quoi ça pourrait ruiner l’expérience. Elle a pris tellement de temps pour se préparer pour ce jour qu’elle espère être parfait, après tout. Elle était tellement pressée qu’elle a failli entrer en collision avec une autre étudiante, une fille avec des cheveux de couleur chartreuse, des mèches vertes et une grosse boucle bleue. Un peu étrange, se dit Yuki. Elles se fixent l’une l’autre cela devient presque malaisant.

– Oh… Je, je suis désolée, dit Yuki, toujours nerveuse.

– Nan, c’est correct.

Elle sourit, comme s’il n’y avait rien là.

– Je m’appelle Minty. Je suis, nouvelle ici, comme on dit apparemment…

– Ravie de te rencontrer. Moi c’est Yuki, je suis nouvelle aussi.

– Oh, cool. Tu es dans quel programme?

– Génie magique.

– Tiens, moi aussi. J’espère qu’on sera dans la même classe.

– Ouais, ça serait bien.

– Bon, faut que j’y aille, à plus tard!

On dirait que ses cheveux verts, volant dans le vent comme elle part, n’est pas la seule chose étrange en elle… Elle semble légèrement endormie, aussi. Eh bien, ça va être intéressant, se dit Yuki. Elle espère qu’elle va se faire beaucoup d’amis comme ça… Juste de penser à ça, ça la rend trop enthousiaste.

Il reste encore un peu de temps avant le début des cours, alors Yuki décide d’essayer de trouver où tous ses cours et services sont, comme tout bon étudiant devrait faire. Le Cégep de Canterlot est l’une des meilleures écoles du pays pour une fille licorne, et le programme de génie magique est l’un des plus prestigieux, donc elle était très excitée quand elle a été acceptée. Et bien sûr, la meilleure école du pays vient avec le plus gros campus de cégep du pays, donc ça va sûrement prendre un bon bout de temps. Elle est tellement ravie d’être là, elle a travaillé tellement fort afin d’obtenir d’assez bonnes notes pour y être acceptée après tout. Yuki était absorbée dans ses nombreux dépliants d’information quand elle entendit quelqu’un lui adresser la parole.

– Vous semblez perdue, puis-je vous aider?

C’était la vice-rectrice, Luna. Elle fait partie de l’une des rares à posséder non seulement la corne d’une licorne, mais aussi les ailes d’une pégase, faisant d’elle une alicorne. Cette école est dirigée par la famille royale, après tout. Qu’un membre de la famille royale daigne lui adresser la parole est presque un honneur pour Yuki. Sur une échelle de un à dix, sa nervosité a sûrement viré à 11.

– Vous êtes l’une des nouvelles étudiantes, Kagayaki Yuki, si je m’abuse.

Maintenant la seconde plus haut gradée du cégep a l’air de la connaître personnellement. C’est trop pour elle.

– O-o-oui, je suis Yuki et je suis nouvelle…

Yuki se prosterne un peu plus qu’elle le devrait.

– Vous devriez aller trouver votre résidence en premier, répondit Luna, d’un calme déconcertant. Votre valise a l’air lourde.

Elle pointe l’emplacement exact de sa résidence sur la carte du campus et donne les instructions tellement détaillés qu’on dirait qu’elle connaît tout par cœur. Yuki remercie Luna profusément et se prosterne encore plus.

– Inutile de se prosterner autant, dit Luna. Je suis là pour votre éducation, après tout. Oh, et dès que vous aurez fini, vous devriez me voir à mon bureau. C’est juste là-bas.

Luna pointe vers une porte de l’autre bord du hall où elles se tiennent. Une bonne chose de trouvée, se dit Yuki. Elle quitte donc pour les résidences avec sa valise un peu trop pleine, pas avant de remercier la vice-rectrice tellement profondément cela ne devrait pas être possible.

* * *

– 414, 416, 418. C’est ici.

Yuki aurait pensé qu’une école aussi luxueuse aurait envoyé un majordome afin de monter ses valises aux résidences après qu’elle soit descendue du train, mais apparemment, ce n’était pas possible. Mais au moins, le bâtiment n’a pas l’air d’un tas de béton assemblé à la vite fait. Elle ouvre la porte de la chambre 418, qui n’était pas barrée pour une raison quelconque. Elle avait tellement hâte d’utiliser cette clé qui venait avec les dépliants et la trousse de bienvenue qu’elle a reçu par la poste après qu’elle fut acceptée. Elle y trouve tout le nécessaire qu’un bon logement se doit d’inclure, bien qu’un peu petit: une cuisine tout-inclus, un salon décent, un bureau pour y faire ses devoirs, un lit avec ce qui semble être la fille aux cheveux verts de plus tôt qui y dort à moitié nue, tout pour une expérience d’études des plus confortables. Attends. La fille ne semble pas faire partie du contrat, pour autant qu’elle sache de la trousse de bienvenue. Elle revérifie. C’est en effet la bonne chambre. L’étrangeté a tout l’air d’être un thème ici, se dit-elle.

– Euh… Bonjour?

La prétendue intruse se revire de bord et marmonne dans son sommeil. Elle a dû se rendormir directement en arrivant ici.

– Huh… Laisses-moi tranquille…

– M-minty? C’est ton nom, hein? Qu’est-ce que tu fais ici?

– Mmmhm… QUOI?

Minty semble avoir brusquement sorti de son sommeil, elle se dépêche de cacher ses parties importantes derrière les couvertures. Ça a l’air de l’avoir effrayée.

– Oh, c’est toi que j’ai rencontré tout à l’heure à l’entrée… Yuki, hein? C’est ma chambre, à ce que je sache.

– Eh bien, ça dit ici que c’est la mienne…

– Oh… On… On dirait qu’il faudra se partager la chambre, dans ce cas…

– Eh bien, on dirait que ce logement est un peu trop petit pour deux résidents. Peut-être qu’il y a eu erreur quelque part?

– Ouais, je… Je ne sais pas…

Minty a l’air gênée et devient facilement nerveuse. Elle préfère probablement qu’on la laisse tranquille. Situation un peu problématique, se dit-elle, mais faudra vivre avec ça.

– Dans ce cas, continue Yuki, je vais en parler avec Luna, la vice-rectrice, faudra que je la rencontre à son bureau de toute façon. “J’espère qu’on sera dans la même classe”, ouais, j’aurais jamais pensé qu’on serait dans le même dortoir.

Yuki rit.

– Alors, on se voit plus tard, s’exclame Yuki alors qu’elle s’en va.

Minty se ramène dans son lit. Elle manque probablement de sommeil. Elle est tellement gênée et introvertie, elle a spécifiquement demandé d’être seule dans son dortoir, comme elle ne peut supporter d’être près d’une autre personne, encore moins de vivre avec elle. Le fait qu’on a répondu à sa demande l’a enchantée, jusqu’à ce que cette fille aux cheveux mauves vienne de façon inattendue réclamer son lit. On dirait une de ces filles tellement superficielles et populaires qui ont toujours besoin d’attention, elle les déteste tellement, mais celle-là… Elle a l’air mignonne… Et pleine d’énergie… Tout son contraire, en gros. Sauf pour la partie mignonne, probablement, mais c’est discutable. Elle essaie de pas trop penser à ça. Elle devrait bientôt se lever et se préparer, de toute façon, le voyage a été tellement long de sa ville natale de Vanhoover elle s’est endormie directement en arrivant au Cégep.

[1] Collège d’Enseignement Général Et Professionnel, premier niveau de l’enseignement supérieur au Québec, plus ou moins équivalent au lycée en France

[2] Plus ou moins équivalent au collège français

Notes de l’auteur

Chapitre premier d’une belle aventure chez ces deux jeunes magical girls. On sent l’amour dans l’air… Minty la gênée, Yuki la pleine d’énergie, le match parfait. À suivre…

J’ai eu cette idée il y a quelques années déjà pour utilisation dans un visual novel/fiction interactive après quelques sessions de roleplaying et de construction de monde de fiction avec Minty Root, le gars derrière l’OC du même nom, mais ça n’a jamais vraiment marché. Plus tard, en 2017, j’ai repris l’idée, mais cette fois sous la forme d’une fanfic standard dans le style d’un light novel/manga/anime japonais plein de yuri et de créatures magiques. C’est du pur délire, donc amusez-vous en lisant ceci.

Ce chapitre a été originalement écrite en anglais, je vous propose donc une traduction avant d’éventuellement la publier en anglais.

Ce contenu a été publié dans Fanfics par Juju. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Juju

Juju (aka Yuki Kagayaki) est le fondateur du site BroniesQC. Brony depuis la nuit des temps, il est un programmeur logiciel et web, crée des jeux vidéo dans ses temps libres ainsi que des billets sur BroniesQC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *